Please reload

Posts Récents

Idées reçues n°6 : Tous les os sont dangereux ?

January 8, 2018

1/6
Please reload

Posts à l'affiche

Idées reçues n°5 : Oméga 3 / 6

December 7, 2017

 

 

Les aliments et compléments alimentaires riches en oméga-3 sont aujourd’hui mis en avant, de nombreuses études montrant leurs effets bénéfiques sur la santé. Les conseils de complémentation se multiplient et on trouve à présent beaucoup de compléments alimentaires regroupant notamment les fameux Oméga 3 et 6.

 

Mais lesquels choisir pour votre animal ? 

 

 

OMEGA 6 et 3 ou OMEGA 3 seuls?

 

Les acides gras essentiels jouent un rôle majeur dans l'inflammation de l'organisme. En bref, les Oméga 3 sont plutôt anti-inflammatoires et les Oméga 6 plutôt pro-inflammatoires. La bonne recette résulte du bon équilibre entre les deux, ce qui permettra de moduler les réactions inflammatoires.

Dans l'idéal, il faut que le rapport Oméga 6/Oméga 3 soit inférieur à 4 pour une dose d'entretien. En cas de problèmes dermatologiques, il doit être entre 1 et 4.

 

L'alimentation de nos carnivores étant déjà naturellement riche en oméga 6, il faut donc pour inverser le rapport mettre la dose en oméga 3, (et en oméga 3 seulement!) quand on recherche une activité thérapeutique!

De plus les oméga 3 et 6 sont métabolisés de la même façon par l'organisme et sont, de fait, en concurrence dans la voie d'assimilation.

 

 

 

 

 

Quels OMÉGA 3 ?

 

 

Les Oméga 3 d’origine végétale terrestre, comme l'huile de lin, de noix, de colza,..., sont peu voire non utilisables chez les chiens et les chats. Ils sont en effet sous forme d’acide alpha linoléïque (ALA), qui nécessitent d'être transformés en DHA par une cascade enzymatique quasi inexistante chez nos carnivores à 4 pattes.

Par contre, les huiles de poissons gras peuvent fournir les apports essentiels d'EPA et de DHA. Dans ce cas là, l'apport en Oméga 3 devient utile.

Tout l'intérêt des oméga 3 est d'apporter du DHA.

 

 

 

 

Le rôle du DHA :

 

C'est le composant principal des membranes cellulaires il facilite la fluidité membranaires et donc tous les échanges intercellulaires.

 

Il est pro anti-inflammatoire dans l'organisme.

 

Il joue un grand röle dans le système nerveux de votre compagnon. En effet, il représente 15 à 20 % du poids sec du cerveau selon les espèces!!! Dans les membranes cellulaires des neurones, des membranes synaptiques et des photorécepteurs de la rétine, il participe au maintien de l’intégrité, de la fluidité, de la perméabilité et de l’activité fonctionnelle. Il exerce un effet positif sur la neurotransmission sur différents systèmes favorisant le contrôle des processus cognitifs mettant en jeu l’attention, la vision, la motivation et la mémoire. C'est un neuro-protecteur important, prévenant la mort des cellules nerveuses, et luttant contre l’inflammation et l’oxydation.

 

Quand complémenter en oméga 3?

 

En début de vie : L’apport de DHA est fondamental pour obtenir une concentration suffisante dans le cerveau, en effet les Oméga 3 vont soutenir la croissance de celui ci et le développement intellectuel. Ils peuvent également dans une certaine mesure prévenir les réactions inflammatoires parfois liées aux poussées de croissance.

 

Pendant la grossesse pour favoriser le développement du cerveau fœtal.

 

En catégorie senior : La teneur en DHA dans le cerveau diminue avec l’âge. L’apport a un effet protecteur vis-à-vis de la maladie d’Alzheimer et la perte de mémoire liée à l’âge. En vieillissant nos boules ont fréquemment des dysfonctionnements cognitifs dont un tableau complet se retrouve dans le syndrome confusionnel avec de la désorientation, une altération des cycles veille/sommeil, de la malpropreté et une perte des habilités sociales. Ces changements sont similaires à ceux observés dans la maladie d’Alzheimer humaine : perte de la fluidité membranaire des neurones, altération de la neurotransmission, dépôts amyloïdes (peptide Abeta) et phénomènes oxydatifs dont la conjonction conduit à la mort cellulaire.

 

Sur toute pathologie neurologique et inflammatoire!

 

Bon à savoir :

 

Le chat est particulièrement sensible à l'apport en DHA car il le métabolise encore moins bien que le chien. On estime qu'une absence d'oméga 3 dans l'alimentation pendant 15 jours place déjà le chat en carence!! Nos hypercarnivores le savent très bien commençant en général dans leur proies par les parties les plus riche en oméga!

 

Donc vous aurez compris, les huiles végétales on oublie, il faut du poisson ou du krill ou certaines huile d'algue (bref du EPA/DHA pour complémenter en Oméga 3. Et on évite quand on veut obtenir un effet anti-inflammatoire de mettre des Oméga 6 avec! 

 

 

Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags