Please reload

Posts Récents

Idées reçues n°6 : Tous les os sont dangereux ?

January 8, 2018

1/6
Please reload

Posts à l'affiche

Idées reçues n°3 : Sur les protéines (vol 2)

October 26, 2017

 

Alors protéines animales ou végétales?

 

Nous avons parlé la semaine dernière de la quantité de protéines nécessaires pour nos carnivores préférés. Il nous reste donc deux points à aborder : la qualité ou valeur biologique de ces protéines en fonction de leur provenance, et leur digestibilité en fonction de leur différente présentation (croquettes, cuit ou cru).

 

Pour pouvoir mieux comprendre le débat entre apport animal ou végétal, quelques éléments quantitatifs :

 

 

La teneur moyenne pour 100g des aliments en protéines est une des variables à prendre en compte :

 

- les viandes contiennent 20 à 30 g de protéines

- les céréales cuites en contiennent beaucoup moins ! De 3 à 5g !

 

On comprend tout de suite l'intérêt de la viande pour apporter toutes les protéines nécessaires à nos boules de poils.

Mais en admettant qu'on arrive à fournir assez de protéines avec beaucoup de céréales (parce qu'il y a quand même un peu de viande dans la ration), quelle valeur biologique pour ces protéines?

 

La qualité d'une protéine est nommée valeur biologique. Elle est déterminée par sa composition en acides aminés essentiels. Pour avoir une haute valeur biologique, les protéines doivent avoir une juste composition en acides aminés pour être bien utilisable. Plus la valeur biologique est élevée et plus la capacité de la protéine à remplir son rôle (notamment de construction musculaire) est importante.


En effet, les protéines étant composées de plusieurs acides aminés, leur effet est moindre si certains de ces éléments sont manquants. Le corps a besoin de tous les acides aminés pour fonctionner correctement, et certains (les acides aminés essentiels, comme la taurine chez le chat) sont plus importants que d'autres. 

Plus le chiffre est élevé, et plus la valeur biologique est bonne, donc plus la protéine est complète et sera facilement utilisée par le corps.

Quelques valeurs sont données dans le tableau ci dessous. Cette qualité nutritionnelle se mesure, elle correspond au pourcentage de l'acide aminé le plus faiblement présent dans l'aliment (aa limitant) par rapport à sa présence dans la protéine "idéale". Cet idéal a été basé sur une référence étalon étant l’œuf de poule, on aura donc une valeur biologique de 100 pour l’œuf de poule.

 

 

 

 
On constate de suite que les protéines animales ont généralement une meilleure valeur biologique que les protéines végétales.

En effet, la plupart des protéines végétales manquent d'un certain nombre d'acides aminés, ce qui leur confère une valeur biologique moindre.

 

 

Etant donné la quantité de protéines nécessaires à nos carnivores préférés compliqué donc d'apporter le nécessaire autrement qu'avec la viande! Entre la faible teneur en protéines et la faible valeur biologique les protéines végétales, il est justifié de se demander dans quelle mesure celles ci peuvent réellement avoir un intérêt quelconque dans la nutrition de nos compagnons à quatre pattes!

 

Et il nous reste encore un facteur digestibilité à voir au prochain épisode!

 

 

 

 

 

 

Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags